PARTAGER
visa canadien, autorisation AVE

Partir en vacances au Canada est une opportunité pour admirer la beauté des chutes du Niagara. Entrer dans ce pays n’est pas simple. Les voyageurs doivent posséder un visa. Toutefois, l’autorité canadienne a exempté les citoyens de quelques pays de cette demande. Le visa AVE leur permet de visiter le Canada sans passer par le service de l’ambassade.

Tout sur le visa AVE

Le visa AVE ressemble sur certains points au visa ESTA des États-Unis. Il a été édifié par le gouvernement canadien dans le but de limiter les démarches pour se déplacer dans leur territoire. Tout le monde ne peut pas demander ce visa électronique. En effet, l’autorité canadienne a fixé une liste des pays bénéficiaires. Ce sont surtout les nationaux des États européens qui jouissent de cet avantage. L’autorisation AVE est destinée aux citoyens de ces pays qui désirent se rendre au Canada pour des raisons touristiques, d’affaires ou de transit.
Contrairement à l’ESTA, elle est valable pendant 5 ans. Ce délai est écourté en fonction de la durée de validité du passeport. Cependant, elle n’est octroyée qu’aux voyageurs aériens. Leur séjour sur le sol canadien ne doit pas aller au-delà de 6 mois.

Méthodes pour obtenir l’AVE

Le demandeur se rend sur la page web de l’ambassade canadienne pour compléter la demande d’AVE en ligne. Son passeport doit être à proximité lorsqu’il remplit le formulaire. Avant d’envoyer la requête, il faut vérifier toutes les données. Les fautes peuvent causer des problèmes au moment du contrôle à l’aéroport. La validation de l’AVE requiert aussi le paiement d’un montant de sept (7) dollars canadiens. Pour les voyages en famille, chacun des membres doit posséder son propre AVE. Comme l’ESTA, la demande peut être validée quelques minutes après son dépôt. Dans le cas où la démarche n’aboutit pas, il faut solliciter un visa auprès du service responsable de la mission diplomatique canadienne.

Laisser un commentaire