Astuces - Divers

Quelle destination pour une omra ?

La omra, dans la tradition musulmane, est un voyage spirituel qui se déroule dans une terre sainte. Elle peut être effectuée à n’importe quelle période de l’année. Cependant, si elle est accomplie pendant le ramadan, elle est similaire au hajj. Qu’est-ce qui différencie la omra du hajj ? Quelles sont les destinations possibles pour la omra ?

L’accomplissement de la omra

L’accomplissement de la omra exige d’entrer en état d’Ihram ou de sacralisation. Pour les hommes, cela consiste à se raser, se couper les ongles, se coiffer et s’habiller dans le cadre de l’Ihram. Les hommes n’ont qu’à mettre deux vêtements de tissu ordinaire de couleur blanche, des tongs ou des sandales. Veillez à ne pas recouvrir le dos de vos pieds.

Les femmes doivent aussi se laver, s’épiler, etc. Elles n’ont pas de tenue particulière à mettre. Elles doivent simplement porter des vêtements propres et simples. Cependant, vous ne devez pas utiliser de parfum, de maquillage ou d’autres produits cosmétiques.

Une fois que le pèlerin est en état d’Ihram, il doit se présenter au Miqat et réciter la Talbiyah. Attention, il est impératif d’y entrer le pied droit en avant. Ensuite, vous vous dirigerez vers la Ka’bah et accomplirez le Tawaf. Après, procédez au Sa’ey et coupez vos cheveux. La omra est terminé. Si vous souhaitez effectuer un pèlerinage, faites un voyage halal en optant passant par une agence qui respecte les valeurs de la communauté musulmane.

La pratique du hajj

Quelques préparatifs s’imposent avant d’accomplir le hajj. Les pèlerins doivent oublier tout ce qui les attache aux choses terrestres et se concentrer sur le pardon à demander pendant le pèlerinage. Le hajj ne doit pas être réalisé dans le but de tirer un avantage matériel ou d’obtenir une reconnaissance. La réalisation du hajj doit respecter ce que définit la sunna.

Selon le déroulement du pèlerinage et les actes à entreprendre, il existe trois sortes de hajj :

  • Tamattou’ ou la jouissance, la forme de hajj que recommande le prophète Muhammad. Il consiste à exécuter la omra avant le hajj. Les pèlerins qui adoptent cette pratique sont des mutamatti.
  • Qirân ou la jonction, la deuxième forme de hajj que les pèlerins peuvent choisir. Ils doivent accomplir en même temps la omra et le hajj. Ici, les pèlerins sont des qaarin.
  • L’frâd ou l’unicité, le dernier aspect du hajj et le seul qui ne nécessite pas de sacrifice d’animaux. Il ne comprend que le hajj. Ceux qui pratiquent l’unicité sont des mufrid.

Les femmes et les hommes peuvent réaliser le hajj. Cependant, les règles ne sont pas les mêmes. Les femmes de moins de 45 ans doivent par exemple être accompagnées par un frère, un mari, un parent proche, en somme, un mahram. Par contre, celles de plus de 45 ans n’ont pas besoin d’homme dans le cas où elles se déplacent en groupe ou détiennent une lettre de consentement rédigée par leur mari en présence d’un notaire. Toutefois, tous les pèlerins doivent s’abstenir durant ce pèlerinage de se couper les ongles, les cheveux, les poils et même d’avoir un rapport sexuel. Le hajj dure en moyenne 5 jours.

Pour accomplir le hajj et la omra, les pèlerins doivent se rendre en Arabie Saoudite. Là-bas, ils vont aller à Mina, à Arafat et à Muzdalifah.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *