Astuces - Divers

Quelques conseils pour bien préparer votre tour du monde

Voilà maintenant plusieurs années que vous rêviez de faire un voyage au long cours ? Cette année, vous avez décidé que vous alliez enfin faire de ce rêve une réalité ? Dans ce cas, sans plus attendre, voyons tout ce que vous devrez faire pour préparer votre tour de monde comme il se doit.

Préparer votre tour du monde, cela peut prendre du temps

Vous vous en doutez certainement : préparer votre tour du monde ne va pas être une mince affaire. Eh oui, avant de pouvoir enfin partir, il faudra que vous fassiez une assez longue liste de choses. Rassurez-vous toutefois, en suivant les conseils qui vous seront donnés dans cet article, vous parviendrez à tout faire comme il se doit même si pour cela, vous devez y consacrer plusieurs mois. Effectivement, il faut savoir que les préparatifs d’un tour du monde peuvent nécessiter jusqu’à six mois : un délai au cours duquel vous pourrez notamment mettre de l’argent de côté, préparer votre itinéraire, faire vos vaccins, rassembler le matériel qu’il faudra, préparer tous vos papiers et prendre vos dispositions par rapport au travail et à votre logement… Par quoi devrez-vous commencer ? Eh bien, premier conseil : informez-vous.

Aujourd’hui, pour vous faire une idée de comment organiser votre tour du monde, pour savoir quels pays visiter, quelles précautions prendre, vous pouvez consulter de nombreux blogs de voyage. Ceux-ci regorgeront en effet de multiples retours d’expériences et d’informations des plus intéressantes. N’hésitez donc pas à y poser des questions. Rendez-vous également sur des forums. De nombreuses personnes ayant déjà pu faire un tour du monde seront à votre écoute et pourront vous donner pléthore de conseils avisés. Pensez aussi à vous rendre sur des sites tels que Globetrotterplace. Vous y découvrirez de nombreuses astuces et conseils qui vous aideront à coup sûr à mener à bien votre projet.

Préparer votre itinéraire

Vous vous êtes informé ? Très bien… Maintenant, il va donc falloir passer aux choses sérieuses afin de préparer votre tour du monde et faire en sorte que celui-ci puisse réellement être l’occasion pour vous de profiter de toutes les belles choses de la vie et des merveilles que notre belle planète a à offrir. Voici donc notre second conseil : préparez votre itinéraire de manière à ce que celui-ci vous permette de réaliser toutes ces choses dont vous aviez toujours rêvé. Pour ce faire, commencez par dresser une liste des pays par lesquels vous aimeriez passer. Ensuite, renseignez-vous sur ces derniers. Pour cela, consultez des guides de voyage. Ceux-ci vous donneront une idée générale du pays, un aperçu des coutumes, des sites touristiques, ou encore des prix et des moyens de transport disponibles…

Attention : n’oubliez surtout pas de vous informer sur le climat et la saison auxquels vous pourriez avoir à faire lorsque vous passerez dans un pays. Effectivement, il faudra éviter les moussons et les températures trop basses ou trop chaudes. En fonction du climat et de la date de votre départ, vous serez donc forcément obligé de rayer certains pays de votre liste. Pays, que vous pourrez bien sûr remplacer par d’autres. Par ailleurs, gardez-en tête que certains pays pourront être plus compliqués à visiter que d’autres, à cause notamment de la langue, de la culture ou du mode vie. Ce sera notamment le cas de certains pays du tiers-monde, où vous pourrez parfois rencontrer des difficultés, en matière de transport, ou d’hébergement. Toutefois, certains de ces pays pourront vous permettre de vivre un véritable dépaysement. Si vous êtes de nature aventureuse, libre à vous donc de les inclure dans votre voyage.

La question du budget

Attention, il s’agit là d’une question fondamentale, dans le sens où c’est votre budget qui va conditionner tout votre voyage. Effectivement, c’est en fonction de vos moyens que vous pourrez déterminer la durée de votre tour du monde, le nombre de pays à visiter, les activités à faire, les modes de transports à utiliser, ou encore le type d’hébergements… Il est donc difficile de vous dire avec précision quel budget vous devrez prévoir, étant donné que tout sera fonction de ce que vous déciderez de faire durant votre tour du monde. Toutefois, sachez qu’il est possible de partir à la découverte du monde sans pour autant dépenser une fortune. Eh oui, certains sont parvenus à le faire avec seulement 2 euros de dépenses par jour.

Néanmoins, gardez à l’esprit qu’un budget trop serré pourrait vous empêcher de pleinement profiter de votre voyage. Aussi, pensez quand même à prévoir assez d’argent, de quoi vous permettre de satisfaire le maximum de vos envies, et de temps à autre, profiter du confort d’une bonne chambre ou d’un bon repas. Afin d’optimiser au mieux votre budget, voici donc nos conseils : renseignez-vous toujours sur le niveau de vie, et la monnaie des pays que vous avez prévu de visiter. Vous verrez que certains pays pourront être très abordables. D’autres en revanche, pourraient rapidement vous ruiner si vous ne faites pas attention.

Pour préparer votre budget, pensez alors à décomposer vos dépenses en estimant chaque poste au plus près possible. Pour un tour du monde sachez que les postes de dépenses principales seront : les assurances voyage, les vaccins, le matériel, les transports, les visas, les frais bancaires, la nourriture, l’hébergement, les activités, les communications et bien sûr, les petits extra et les imprévus… Une fois que vous aurez établi votre budget, rajoutez alors une marge de 10 % par exemple. Pour minimiser vos dépenses, un conseil : préférez les auberges de jeunesse, les campings, ou encore les guesthouses aux hôtels 4 étoiles. Évitez également les vols en première classe et privilégiez autant que possible les transports locaux. Marcher vous fera également économiser, et en plus, rien de tel pour vous maintenir en forme.

Les choses à faire par rapport au travail

Pour ce qui est du travail, vous vous doutez bien qu’il faudra que vous le quittiez pour pouvoir mener à bien votre projet. Vous pouvez alors soit démissionner, soit, demander un congé sabbatique si vous souhaitez pouvoir retrouver votre poste à votre retour. Attention cependant: pour pouvoir bénéficier d’un congé sans solde, il faudra certaines conditions. Vous devrez effectivement avoir un minimum de 3 années d’ancienneté dans l’entreprise et 6 années d’activité professionnelle. Il faudra aussi que vous n’ayez pas encore bénéficié d’un congé sans solde, d’un congé pour création d’entreprise ou d’un congé de formation d’au moins 6 mois au cours des 6 années précédentes. Si vous remplissez ces conditions, vous pourrez bénéficier d’un congé dont la durée pourra aller de 6 à 11 mois.

Le cas échéant, vous n’aurez d’autre choix que de démissionner. Rassurez-vous toutefois, il vous sera toujours possible de trouver un travail, que ce soit à votre retour, ou même pendant votre tour du monde. Effectivement, s’il faut reconnaître que ce genre de voyage ne peut pas vraiment se rajouter comme expérience professionnelle à votre CV, il s’agira néanmoins de quelque chose qui pourra avoir une valeur encore plus importante. Eh oui, il ne faut pas non plus oublier qu’au cours de votre périple, les occasions ne manqueront pas pour vous permettre d’acquérir de nouvelles connaissances. Vous pourrez par exemple apprendre une nouvelle langue, découvrir de nouvelles cultures ou encore vous former à un nouveau travail… Bref, de quoi pouvoir ajouter de la valeur à votre personne. Il ne tiendra donc qu’à vous d’également faire en sorte que votre tour du monde puisse vous enrichir sur le plan professionnel. Tout sera question d’oser et de vraiment le vouloir.

Que faire par rapport à votre appartement ou votre maison ?

Pour ce qui est de votre logement, plusieurs choix s’offriront à vous. Si vous êtes propriétaire, vous pourrez par exemple louer votre maison ou votre appartement. À noter alors que cette option vous permettra de couvrir les frais courants, mais aussi de disposer d’un petit revenu, durant la durée de votre voyage. Pour ce qui est des meubles, vous pourrez les laisser dans votre logement. Cela vous permettra de proposer à vos locataires un loyer un peu plus élevé. Sinon, vous pouvez choisir de les vendre, de quoi également pouvoir bénéficier d’un peu plus d’argent à utiliser lors de votre tour du monde. Si vous y tenez, mais que vous ne souhaitez pas que vos locataires les utilisent, pensez alors à les stocker dans un garde-meuble.

Si vous êtes locataire, vous pouvez aussi sous-louer votre appartement. Attention toutefois, il faudra que vous en parliez au préalable à votre propriétaire. S’il vous donne son accord, vous devrez également sous-louer à un prix qui ne devra pas être supérieur à celui que vous payez à votre propriétaire.

Comme dit précédemment, faire toutes ces choses prendra du temps. C’est pourquoi nous vous recommandons de préparer votre tour du monde au moins 6 mois à l’avance. Ainsi, vous n’aurez pas à stresser et à courir dans tous les sens. Vous serez sûr de ne rien oublier et vous pourrez alors partir le plus sereinement possible.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *